Rites funéraires

Discussions autour de l'univers d'Esteren et sa gamme de livres.
Répondre
Avatar de l’utilisateur
Arthus
Messages : 3628
Inscription : 30 juin 2011, 15:38

Rites funéraires

  •    
  • Citation

Message par Arthus » 29 janv. 2014, 12:07

Bonjour à tous et à toutes!

Je lance ma campagne ce soir, et j'aurais une petite question de détail à vous poser : quels sont les rites funéraires traditionnels des gens du peuple?

Il y a bien une description de ces rites dans le livre 1 (le mort est exposé pendant une période d'un jour avec un masque funéraire, puis il est enterré sous une pierre plate, sur un lit de sable pour qu'il ne soit pas en contact direct avec la terre, et un arbre est planté dans le bois sacré pour le symboliser), mais j'ai eu l'impression que ce traitement ne concernait que les personnages importants.

Quid du villageois lambda? Peut-on envisager un bûcher funéraire, après que le corps ait été exposé pendant un jour? Ou l'inhumation est-elle la norme?

Et quid des rituels funéraires du Temple?
La sagesse est un chemin ténu et difficile mon fils, et surtout il est sans fin. Il est naturel et salutaire que l'humilité te le rappelle de temps en temps... Mais n'oublie pas que l'humilité est un guide, non un fardeau...

Iris
Première assistante coordinatrice & auteur
Messages : 3142
Inscription : 18 juil. 2010, 09:40
Localisation : Lyon
Contact :

Re: Rites funéraires

  •    
  • Citation

Message par Iris » 29 janv. 2014, 13:03

Hello,

Vu que les mythes demorthèn considèrent que l'âme n'a pas vraiment d'au-delà, il n'y a pas nécessairement de raison de garder le corps donc un bûcher paraît une option acceptable. Vu que par ailleurs il y a des tas de particularismes locaux, des traditions oubliées etc. tu peux à mon sens tout à fait introduire des variations

Note quand même qu'un bûcher, c'est pas super fun : ça sent mauvais, il faut réalimenter le feu en cours de route, la boîte crânienne explose, le corps se tord en réaction à la chaleur... C'est ... assez gore... même si dans la filmographie on voit d'élégants bûchers funéraires, en pratique... je crois que je préfèrerais inhumer les gens :P

Concernant l'inégalité dans les sépulture, elle est attestée pour les sociétés également inégalitaires dans la vie... Donc normalement, si tu as un village où tout le monde est à peu près traité à la même enseigne, il ne devrait pas y avoir trop de variations.

Ah, j'y pense : il y a aussi une inhumation dans Modhannan ;)

Concernant le Temple enfin, je dirais que l'inhumation va bien dans le style, avec mausolée, crypte etc.
Si je ne suis pas là, vous pouvez me trouver ici ou ou par MP.

Avatar de l’utilisateur
Arthus
Messages : 3628
Inscription : 30 juin 2011, 15:38

Re: Rites funéraires

  •    
  • Citation

Message par Arthus » 29 janv. 2014, 14:28

J'avoue que pendant un moment, j'ai été tenté par pire : l'excarnation! :lol:

Mais bon, mon but, c'est surtout de faire dans le solennel. Donc, une exposition des corps, suivie d'une procession et d'une inhumation, ça devrait le faire.

Et pour les inégalités, je me dis qu'il y a moyen de diviser les nécropoles mégalithiques en fonction de la classe sociale des "résidents". Idem avec les bois sacrés. (Mon village, c'est Dearg... donc vraiment la communauté archétypale)

Pour "Modhannan", j'irai jeter un coup d'oeil, merci pour ce rappel! ;)

Enfin, pour le Temple, j'imaginais qu'il pouvait aussi exister des "nécropoles de glace", qui fonctionneraient un peu comme des glacières géantes...

Un peu comme dans le début du dixième tome de la bande dessinée "Yoko Tsuno" : la lumière d'Ixo. Ce passage m'impressionne depuis que je suis gosse. :)
La sagesse est un chemin ténu et difficile mon fils, et surtout il est sans fin. Il est naturel et salutaire que l'humilité te le rappelle de temps en temps... Mais n'oublie pas que l'humilité est un guide, non un fardeau...

Avatar de l’utilisateur
Jormugandr
Messages : 73
Inscription : 13 oct. 2010, 09:51
Localisation : Les landes du Plateau de Millevaches

Re: Rites funéraires

  •    
  • Citation

Message par Jormugandr » 29 janv. 2014, 17:48

La crémation ou l'inhumation ne sont pas forcément révélateurs sur la conception de l'âme.

La crémation peut même symboliquement "libérer" l'âme du corps et l'envoyer vers les cieux pour rejoindre les dieux/esprits.

Les Celtes ont pratiqué l'un et l'autre selon les lieux et les époques. Les vikings, pareil (mais l'inhumation était bien plus fréquente, contrairement à ce qu'Hollywood a véhiculé).

Dans certaines civilisations, c'est plutôt l'exposition: on laisse les corps se décomposer à l'air libre, et on les isole du sol, symboliquement, cela représente l'âme qui passe du monde matériel au monde spirituel, du profane au sacré. On a ça avec les tours du silence dans le zoroastrisme, ou avec les cimetières des indiens d'Amérique du Nord, ou même chez les Celtes qui exposaient parfois la dépouille décapitées de leurs ennemis vaincus (la tête revenant au vainqueur), mais il s'agit plus de trophées que de pratiques funéraires.

Pour Tri Kazel, j'imagine une situation comparable: ça varie selon les lieux et les époques, avec une préférence pour l'inhumation: plutôt modeste pour les croyants du Temple (la dépouille mortelle a peu d'importance, seul le salut de l'âme compte), et avec banquets rituels/offrandes aux esprits/ autres rites destinés à assurer le bon retour du défunt au sein de la nature dans les communautés de tradition Demorthen.

Sans oublier la pratique des masques de cordelettes.
Deyr fé,deyja frændur,deyr sjálfur ið sama.Eg veit einnað aldrei deyr: dómur um dauðan hvern.

Avatar de l’utilisateur
iznurda
Messages : 1822
Inscription : 13 juil. 2011, 21:27
Localisation : Hérouville Saint Clair

Re: Rites funéraires

  •    
  • Citation

Message par iznurda » 29 janv. 2014, 22:23

Alors il existe pas mal de rites funéraires, qui peuvent tous être utilisés selon les particularismes locaux.

1 - inhumation : probablement la plus répondue, que ce soit sous la forme d'un caern, de l'usage d'une fosse (trou dans le sol) ou bien dans une construction dédiés (crypte pour les villes, mausolée, etc.)

2 - crémation : je pense que les demorthèns ne la conçoivent que si les cendres sont réutilisées. Dans ma conception tout le corps doit être utilisé pour retourner dans le grand cycle universel => voir l'enterrement céleste.

3 - enterrement céleste : rite funéraire qui consiste à abandonner le corps dans des lieux consacré et laisser la nature s'occuper de la dépouille. Les mongols, par exemple, chargeaient le mort à l'arrière d'une cariole et parcourraient à fond de train un terrain sacré. Secoué par les rebond, le cadavre finissait par chuter et était abandonné là (une part de "divin" intervient dans ce hasard de chute) ou les loups se nourrirons du corps. Par leur intermédiaire, et parce qu'ils sont les enfants de Tenger, dieu du ciel, l'âme du défunt peut regagner les cieux.
Au Tibet on la pratique pour une toute autre raison : le sol est trop dur pour le creuser et le climat ne permet pas une bonne dégradation des corps. Alors le corps est débité en morceau et jeté aux vautours. Très rapidement il ne reste ainsi plus rien du cadavre, sans risque sanitaire et l'âme, libérée de sa dépouille mortelle, peut s'élever vers le(s) dieu(x).
Je pense que ce type de rituel mortuaire peut être répandu chez les sociétés traditionalistes (osag).

4 - immersion : soit en abandonnant le corps directement dans l'eau ou en usant d'une embarcation (radeau, etc.) => communautés côtières et lacustres.

Le fait de planter des arbres ne peut se faire dans les grandes cités => les demorthèns utilisent des "parcs" pour y faire pousser des plantes qui croissent librement. Ainsi les habitant peuvent profiter de leurs ancêtres. Les plantes sont plus petites, mais leurs graines les font perdurer (ce qui est aussi riche en enseignement.)

iz
Animateur du forum des Ombres d'Esteren
N'hésitez pas à me contacter pour toute question relative au forum ou son contenu, soucis, etc.

Avatar de l’utilisateur
Patrick Cialf
Messages : 866
Inscription : 17 avr. 2011, 14:21

Re: Rites funéraires

  •    
  • Citation

Message par Patrick Cialf » 29 janv. 2014, 22:50

Arthus a écrit :Enfin, pour le Temple, j'imaginais qu'il pouvait aussi exister des "nécropoles de glace", qui fonctionneraient un peu comme des glacières géantes...

Un peu comme dans le début du dixième tome de la bande dessinée "Yoko Tsuno" : la lumière d'Ixo. Ce passage m'impressionne depuis que je suis gosse. :)
Très bonne idée. A condition d'en faire un rituel assez exceptionnel, propre à certaines communautés proches des neiges éternelles, pour lui conserver son caractère mystérieux.

Pour les monastères ordinaires, j'avais proposé un plan de monastère avec un cimetière (Scénario avec des moines, p.6):

http://www.fichier-pdf.fr/2012/08/17/pl ... ere-cialf/

N'oublions pas les restes d'Elus conservés comme reliques, comme la main de saint Alberich à Gouvran. Se faire enterrer près d'une relique doit être un honneur très convoité.

Avatar de l’utilisateur
Pierrot le fou
Messages : 901
Inscription : 29 mai 2011, 09:12
Localisation : Sant-Jermen

Re: Rites funéraires

  •    
  • Citation

Message par Pierrot le fou » 29 janv. 2014, 23:14

Patrick Cialf a écrit :
Pour les monastères ordinaires, j'avais proposé un plan de monastère avec un cimetière (Scénario avec des moines, p.6):

http://www.fichier-pdf.fr/2012/08/17/pl ... ere-cialf/
Il y a d'ailleurs aussi un cimetière dans le monastère de Tuath.
Je présente ma table de joueur-euses ici.

Répondre